VIGUIER Bertrand

Par Mis à jour par Marie-Cécile Bouju

Né le 17 février 1827 à Carcassonne (Aude), typographe, libraire, syndicaliste, républicain, coopérateur, publiciste.

Fils de François Viguier et de Cécile Bonnafoux, installé à Paris depuis 1845, Viguier fut élu par les typographes parisiens aux premières élections prud’homales instituées en 1854. Il fut président de la Société typographique. En 1862, il fit partie des ouvriers membres de la Commission mixte du tarif, poursuivis pour coalition.
En 1859, Viguier était correcteur chez Blot puis chez Rançon, en 1867 employé chez Dubuisson et en 1868 correcteur à l’Opinion nationale.
En parallèle, Viguier obtint l’autorisation en 1860 d’ouvrir un cabinet de lecture à Belleville, au 148 rue de la Chaussée Ménilmontant. En 1868, un brevet de libraire lui fut accordé. Il s’installa au 293 rue de Paris, toujours à Belleville.
En 1884, il figurait sur la liste des candidats délégués et suppléants du conseil municipal de la Seine au collège sénatorial désignés par les républicains radicaux non autonomistes.
Viguier eut également une activité éditoriale : en 1853, il était un des rédacteurs des Brochures ouvrières et rédacteur du journal l’Espérance ; en 1872, il dirigeait une série populaire intitulée l’Éducation populaire, série de soixante-quatre cours vendue 5 centimes le volume.
Viguier était marié et père de trois enfants. Son épouse tenait une mercerie à Belleville.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38771, notice VIGUIER Bertrand par Mis à jour par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 4 avril 2020.

Par Mis à jour par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Arch. Nat. F18 1833 B. - Paul Chauvet, Les ouvriers du Livre en France, tome II, Paris, Éditions Ouvrières, 1964. — Isabelle Olivero, L’invention de la collection au XIXe. Le cas de la « Bibliothèque Charpentier " (1868) et de la « Bibliothèque Nationale » (1863), thèse de Doctorat, EHESS. — Note d’Isabelle Olivero. - Le Rappel, 1884, p. 2.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément