VIGUIER François

Né le 1er juillet 1815 à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne), ouvrier menuisier ébéniste à Bordeaux en 1845, probablement membre des compagnons du Devoir du Tour de France, ou peut-être du Devoir de Liberté. Il était accusé par un rapport de police d’avoir une « influence déplorable sur les exaltés des groupements de compagnons qu’une police plus efficace devrait supprimer dans l’intérêt de l’ordre public ». Il devait ultérieurement être affilié à la société secrète républicaine et socialiste la Militante. En septembre 1856, il fut condamné à six mois de prison, 100 f. d’amende, deux ans de privation de ses droits civiques. Voir Barrier*, Dominique Bergeret*, Pierre Guillebeau*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38772, notice VIGUIER François, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Gironde, M 1213.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément