VILLEMONTE Lucien

Avoué à Périgueux (Dordogne). Après la révolution de Février, il fut un de ceux qui tentèrent d’imposer Numa Dufraisse comme commissaire du Gouvernement provisoire. Il participa à la rédaction du journal Le Républicain de la Dordogne, organe de gauche, mais moins avancé que La Ruche des frères Dufraisse. Il présida le club formé par la fusion du club des Travailleurs et du club des communistes icariens. Il appartint également au Comité républicain du cercle de la Comédie, qui groupait surtout les gens de l’ancienne opposition de gauche. Il échoua aux élections à la Constituante, mais put se faire élire conseiller municipal de Périgueux. Voir Papin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38797, notice VILLEMONTE Lucien, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 25 février 2010.

SOURCE : G. Rocal, 1848 en Dordogne, Paris, 1933.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément