VILLIERS Étienne

Ouvrier coutelier, né à Roquemaure (Gard), condamné par le tribunal d’Aix-en-Provence à vingt jours de prison et seize francs d’amende pour avoir tenu, le 6 décembre 1827, à Saint-Cannat (Bouches-du-Rhône), où il travaillait, des propos contraires à l’ordre social et au respect dû à la majesté royale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38809, notice VILLIERS Étienne , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 juin 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1155.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément