VILLY Pierre, François <£CEP>

Né le 29 juin 1797 à Calais. Cordonnier-bottier établi depuis dix-huit ans, rue des Gravilliers à Paris, il arrivait à fabriquer des bottes à dix francs la paire en travaillant en commun avec ses ouvriers ; son enseigne portait un niveau.
Deux fois failli, il avait vu son salut dans l’association.
Il fut l’un des orateurs lors du Premier Banquet communiste tenu le 1er juillet 1840 à Belleville. Voir Jean-Jacques Pillot*.
Combattant blessé en Février, il s’absenta de son domicile lors de l’insurrection de décembre 1851 et prétendit avoir couché chez un de ses ouvriers. Il était compromis par un paquet de brochures qu’il avait remis à une de ses ouvrières. (Il était l’auteur de l’une d’elles : Abolition de la misère.) Il fut néanmoins libéré.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38810, notice VILLY Pierre, François <£CEP>, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, B 906. — Jacques Grandjonc, Communisme/ Kommunismus/ Communism. Origine et développement international de la terminologie communautaire prémarxiste des utopistes aux néo-babouvistes, Trier, Karl Marx Haus, 1989, p. 447, 448. — Note de J. Grandjonc.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément