VINCENT Eugène

Né en 1815. Clerc de notaire à La Rouvière (Gard). Socialiste militant. Le 5 décembre 1851, il incita les habitants de sa commune à prendre les armes et marcha sur Nîmes à la tête d’une colonne de quinze cents hommes. Déporté en Algérie, il fut gracié quelques années après.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38827, notice VINCENT Eugène, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 26 juin 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Gard, série M 6.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément