VINCENT Jean, Clément

Né le 14 décembre 1807 à Lyon, mort à Lyon le 29 décembre 1879. Tisseur et militant démocrate socialiste, il fut membre de la Jeune Montagne ou société secrète des Invisibles. (voir Jean-Baptiste André*), et déporté en Algérie après les événements lyonnais de 1849.
Au lendemain du 2 décembre 1851, il fut arrêté. Le 19 février 1852, il fut à nouveau condamné à la transportation en Algérie. Sa peine fut commuée, le 11 décembre suivant, en détention dans le département des Ardennes. Voir Pierre Léculier*
Président en 1867 de la section lyonnaise de l’Internationale de la rue Bouteille, alors en formation, il semble avoir fait partie du groupe favorable au leader Adrien Schettel* contre Albert Richard*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38835, notice VINCENT Jean, Clément, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, série M., notice individuelle n° 172. — Ibid., série M., Victimes du Deux Décembre. — Arch. Mun. Lyon, I 2/55, pièce 28.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément