VIOCHOT Pierre, Victor ou VIACHON Pierre, Victor

Né à Courtivron (Côte-d’Or) vers 1820. Régent de troisième au collège de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), il se serait fait remarquer depuis 1848 par « son exaltation politique et ses déclarations imprudentes contre le clergé ».
Dénoncé par le journal légitimiste dijonnais l’Ordre pour avoir donné à ses élèves une version grecque subversive tirée des Dialogues de Lucien, il fut d’abord muté au collège de Louhans (1850), puis, révoqué, devient à Dijon rédacteur du journal Le Républicain démocrate de la Côte-d’Or. (1851).
Il fut, en sa qualité d’« homme dangereux », condamné par la Commission mixte de la Côte-d’Or à l’internement hors du département. Voir Jean-Baptiste Lambert*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38846, notice VIOCHOT Pierre, Victor ou VIACHON Pierre, Victor , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/400 ; F 17/8308 — l’Ordre, 6 février 1850.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément