VIVANT Jean-Pierre

Né le 2 décembre 1814 à Bécon-les-Granits (Maine-et-Loire), demeurant à Angers (Maine-et-Loire) ; ouvrier jardinier ; impliqué dans l’insurrection du 26 au 27 août 1855 par la Marianne.

Marié et père de deux enfants, il prit part à l’émeute fomentée par la Marianne (nuit du 26 au 27 août 1855). Il fut condamné le 22 octobre 1855 à la déportation simple. Arrivé à la Guyane à bord de La Fortune le 7 février 1856, il tenta de s’évader des Îles du Salut le 13 septembre, fut amnistié en 1859 et rentra au pays à bord de la Cérès le 8 janvier 1860. Voir François Attibert et François Bellanger.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38868, notice VIVANT Jean-Pierre, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 6 février 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/413, P. 1247 ; BB 30/437. — Gazette des Tribunaux, 22-23 octobre 1855. — Archives Nationales d’Outre-Mer, Base de données des dossiers individuels de condamnés au bagne, Jean-Pierre Vivant — Notes de Valentine Dumas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément