WACHEZ Augustin, Borromée

Par Thomas Bouchet

Né vers 1782 à Paris. Marchand boulanger. Républicain soumis à une surveillance particulière pendant la monarchie de Juillet.

Avant d’exercer la profession de marchand boulanger, Wachez avait fait une carrière militaire. Dans les premières années de la monarchie de Juillet, il demeurait au 42 de la rue Montmartre. Il fut soupçonné d’avoir participé à l’insurrection des 5 et 6 juin 1832, et d’avoir tué le commissaire de police du Marais lors des combats. Le 16 juin, le premier conseil de guerre l’acquitta et il fut remis en liberté. Il fut inquiété comme républicain après l’attentat manqué de Joseph Fieschi* (juillet 1835), mais il bénéficia d’une remise en liberté avant l’ouverture du procès. Après l’insurrection des 12 et 13 mai 1839, une nouvelle arrestation déboucha sur un non-lieu. Pendant toute cette période, Wachez semble avoir été en relations suivies avec les sociétés républicaines les plus virulentes, et en particulier la Société des droits de l’Homme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38918, notice WACHEZ Augustin, Borromée par Thomas Bouchet, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 12 février 2011.

Par Thomas Bouchet

SOURCES : Arch. Nat., CC/681, CC/736. — Arch. Min. Guerre, justice militaire (non classé).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément