FOURGEAUD Marc, Léon

Par Louis Botella

Né le 22 juin 1920 à Yvrac-et-Malleyrand (Charente), mort le 6 septembre 206 à Cenon (Gironde) ; ouvrier professionnel puis maître ouvrier à la SNCF ; syndicaliste FO, secrétaire général de la Section technique du Matériel de l’Union Sud-Ouest de la Fédération FO des cheminots (1969-1973), membre du bureau national de la section nationale des retraités à partir de 1981 (?).

Ouvrier profesionnel au dépôt de Bordeaux (Gironde), Marc Fourgeaud milita dès 1951 au secteur de Bordeaux de la Fédération FO des cheminots. Il prit part à l’automne 1954 à la conférence nationale des ouvriers des dépôts, en juin 1956 à Mulhouse, en mai 1958 à Nice, en juin 1961 à Puteaux (Seine, Hauts-de-Seine) au congrès fédéraux et en janvier 1963 à la conférence nationale du Matériel.

Lors du congrès de novembre 1969 de l’Union Sud-Ouest, qui eut lieu à Dax (Landes), Marc Fourgeaud devint secrétaire général de la Section technique Matériel au sein de cette union. Il cessa cette fonction lors de la suppression en 1973 par Force ouvrière de ses unions de réseaux et de ses secteurs et leur remplacement par des unions régionales. Cette mesure survint après les modifications des structures territoriales de la SNCF. Il fêta son départ à la retraite en octobre 1975.

Marc Fourgeaud fut, en 1979, secrétaire de la section des retraités de l’Union régionale de Bordeaux. En 1981, il devint membre du bureau national de la section nationale des retraités de sa fédération. Il céda alors sa responsabilité régionale à André Massat.

Lucienne, son épouse, fut commise en gare de Bordeaux-Saint-Jean. Elle milita également au sein de Force ouvrière. Elle participa en mai 1958 à Nice et en juin 1961 à Puteaux aux congrès de la Fédération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3950, notice FOURGEAUD Marc, Léon par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 11 octobre 2022.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots (fonds André Mourlanne). — Le Rail syndicaliste, 1954-1966. — Notes de Michel Gil. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable