FOURNIER Gaspard

Né en 1807 près de Trévoux (Ain) ; insurgé de Juin 1848.

Gaspard Fournier, conducteur de machines, employé au chemin de fer du Nord depuis 1846, demeurait à la Chapelle-Saint-Denis (Seine), rue de Constantine, et marcha, en Juin 1848, avec la garde nationale de sa commune pour l’insurrection. Avec elle il défendit la barrière Poissonnière et y sauva un capitaine d’état-major de l’artillerie de la garde nationale. Membre de la loge maçonnique la Nouvelle Thèbes, il voulait se battre pour la République, que l’on acclamait des deux côtés de la barricade et ne sachant distinguer où était l’ordre et où était l’insurrection, il s’était armé à tout hasard contre la garde mobile, disait-il. Transporté, il fut gracié en 1849.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3957, notice FOURNIER Gaspard, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 28 décembre 2008.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 3160.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément