FRIBOURG Paul

Par Justinien Raymond

Né à Paris le 18 mai 1868 ; employé des chemins de fer ; militant du POSR, puis du Parti socialiste SFIO à partir de 1905.

L’action de Paul Fribourg se déroulait dans le XIIe arr. de Paris et particulièrement dans les quartiers Bel-Air et Picpus.
Au congrès de Japy (1899), il représenta « Le Réveil socialiste des Quinze-Vingts » (XIIe arr.) et il fut encore délégué au congrès de Wagram (1900). Il détenait, en outre, à Japy, l’un des deux mandats de la 2e circonscription de Villefranche (Aveyron), l’autre étant porté par Jean Allemane qui y avait été candidat en 1898. Paul Fribourg fut délégué de la Seine au congrès de Lyon (1901).
Dans le quartier de Bel-Air il obtint 268 voix sur 3 070 inscrits aux élections municipales de 1900. Dans le quartier de Picpus, il remplaça Labusquière en 1903 et, en 1904, il recueillit 4 114 voix sur 12 856 inscrits et fut élu conseiller municipal au second tour ; bien que plus favorisé au premier tour avec 5 024 voix sur 13 517 inscrits, il fut battu en 1908.
Fribourg participa au congrès d’unité à Paris (avril 1905) et représenta la fédération de la Seine aux congrès nationaux du Parti socialiste à Chalon-sur-Saône (octobre 1905), Paris (juillet 1910), Saint-Quentin (1911) et à Amiens (1914).

Aux élections législatives de 1902 dans la 2e circonscription du XIIe arrondissement formée par les deux quartiers cités, Paul Fribourg rassembla 2 167 électeurs, 252 seulement répondant à l’appel d’un candidat du Parti socialiste de France. Le 9 mai 1909, dans la même circonscription où se déroulait une élection complémentaire, il obtint 4 810 suffrages, en tête devant le radical Le Foyer (4 665), le socialiste indépendant Lémery (1 596), un « jaune » (1 559). Au second tour de scrutin, Fribourg s’éleva à 5 620 voix, battu par Le Foyer (6 607).

Paul Fribourg collabora à La Grève générale, 1899-1900.

En 1933, il fit don à la bibliothèque de la SFIO de « plusieurs caisses de livres, brochures et revues ».
En juin 1935, Fribourg fut présent aux obsèques de Jean Allemane.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4029, notice FRIBOURG Paul par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 19 mai 2021.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Compère-Morel, Grand Dictionnaire socialiste, op. cit., p. 320. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes III, op. cit., p. 144 à 182, passim. — L’Humanité, 10 mai 1909. — Amédée Dunois, « Notre bibliothèque », Le Populaire, 9 octobre 1933. — Notes de Julien Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément