FURON Jean

Né le 8 mai 1878 à Thouars (Lot-et-Garonne), mort le 28 février 1956 à Auch (Gers) ; militant communiste de la Gironde (selon les services de police).

Fils d’un jardinier, Jean Furon, domicilié à Bordeaux (Gironde), chef de train à la Compagnie des chemins de fer du Midi, était en 1928, aux dires des services de police, un des principaux dirigeants de la cellule communiste n° 10, « Bordeaux-Midi ».

Jean Furon s’était marié à Mauvezin (Gers) en 1904 puis à Bordeaux le 23 septembre 1922.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4059, notice FURON Jean, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 19 avril 2017.

SOURCES : Arch. Dép. Gironde, série M, Parti communiste, notices individuelles, 1928. — État civil de Thouars.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément