GAFANESCH Henri

Par Fernand Brem

Né le 3 avril 1925 à Riedisheim (Haut-Rhin), mort le 25 octobre 2001 ; ajusteur à la SNCF ; militant jociste et syndicaliste CFTC puis CFTC maintenue du Haut-Rhin, président fédéral de la JOC, secrétaire du secteur Haut-Rhin de l’Union CFTC des cheminots.

Issu d’une famille catholique de six enfants, Henri Gafanesch était le fils d’un cheminot syndiqué à la CGT. Sa mère, Henriette Brun, était sans profession. Après avoir fréquenté l’école primaire de son village, il fit une année d’études commerciales, qu’il dut abandonner en 1940.

Après l’annexion de l’Alsace par les Nazis, Henri Gafanesch fut embauché par la Reichsbahn comme ajusteur aux ateliers de Riedisheim. Après le service du travail obligatoire au Reichsarbeitsdienst, il fut incorporé de force dans l’armée allemande en 1943. Au lendemain de la guerre, il reprit son travail aux ateliers de Riedisheim, puis à Mulhouse-Nord.

Henri Gafanesch s’engagea à la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) de 1948 à 1952 et en fut président fédéral. Il se syndiqua à la CFTC le 1er novembre 1948 à l’âge de vingt-trois ans. Il se maria le 5 août 1952 ; de cette union naquirent quatre enfants.

Henri Gafanesch défendit le maintien des références chrétiennes lors du congrès de l’évolution, puis, en 1965, contribua à la relance de la « CFTC maintenue », d’où sa brouille avec le dirigeant CFDT Fredo Krumnow*, son voisin. Il assuma la responsabilité du secteur Haut-Rhin des cheminots CFTC après la démission de Joseph Cadé. Il fut membre du bureau national de la fédération de 1967 à 1980. De 1968 à 1980, il fut délégué au comité mixte du Matériel. Il fut également responsable de la commission technique nationale MT-Sédentaires de 1968 à 1970 au moins. Homme aux convictions arrêtées, très entier, on le dit calme et d’une humeur toujours égale.

Henri Gafanesch était membre du Comité diocésain des cheminots catholiques. À partir de 1985, il appartint au comité directeur de l’Union fédérale des cheminots retraités. Il prit également des responsabilités dans l’Association (catholique) des parents d’élèves des écoles publiques d’Alsace (APEPA) et dans plusieurs associations paroissiales.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4076, notice GAFANESCH Henri par Fernand Brem, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 17 octobre 2022.

Par Fernand Brem

SOURCES : Compte rendu du congrès fédéral CFTC de Dijon, 1970. — Lettres de Mme Suzanne Gafanesch et de ses enfants, 6 et 14 août 2002. — Notes de Georges Ribeill.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément