GARCIN Abel, Noël

Par Antoine Olivesi

Né le 14 septembre 1883 à Vedène (Vaucluse) ; cheminot ; syndicaliste unitaire (CGTU) et militant communiste des Bouches-du-Rhône.

Abel Garcin était, en 1932-1934, secrétaire du syndicat des cheminots CGTU des Bouches-du-Rhône avec Louis Auguste et Jean-Baptiste Guidoni. Ce syndicat groupait alors environ 3 000 adhérents.

Selon le témoignage de François Billoux, Abel Garcin, militant communiste, fut le promoteur du premier syndicat unique des cheminots CGT et CGTU de Marseille préconisant la fusion de la CGT et de la CGTU. En attendant, ses syndiqués prenaient à leur choix, la carte d’une des deux centrales syndicales.

Effectivement, il fit de nombreux appels, en 1934, dans Rouge-Midi et participa à de nombreux meetings, principalement à l’assemblée de fusion du 27 novembre 1934, qui, à Marseille, fut la première étape de la réunification des cheminots. Il fut élu secrétaire du syndicat unique des cheminots. « Militant connu et aimé des cheminots », écrit Rouge-Midi, le 8 décembre suivant, Gaillard considéra que l’unité était déjà réalisée dans les faits à cette date.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4151, notice GARCIN Abel, Noël par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 11 mars 2009.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/11379 (rapport préfectoral) ; XIVM 24/62, rapport du 22 janvier 1935 (préfet). — Rouge-Midi, 12 mai, 4 août, 15 décembre 1934. — F. Billoux, Naissance et essor du Front populaire…, op. cit., p. 144.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément