GARDIN Patrice

Par Yves Le Floch

Cheminot à Cherbourg (Manche) ; syndicaliste CGT et militant socialiste SFIO de la Manche ; résistant ; conseiller municipal de La Glacerie (Manche).

Secrétaire général du syndicat CGT des cheminots de Cherbourg (Manche) de décembre 1928 à janvier 1933 — date à laquelle il résilia ses fonctions et fut remplacé par Fiquet. Patrice Gardin fut le candidat de la SFIO aux élections municipales de novembre 1933 à La Glacerie, commune de la périphérie de Cherbourg dont il fut élu conseiller (par 166 voix) à la tête d’une liste ouvrière qu’il avait formée.

Ayant pris sa retraite en mars 1934, il anima jusqu’en 1939 la section des retraités du syndicat et fut un des représentants de la section socialiste de Cherbourg – La Glacerie, où il s’était retiré, n’ayant pas de section – au comité fédéral de la Manche en 1938 et 1939.

Patrice Gardin fut, en juillet 1942, le fondateur, avec Bocher et Schmitt, du mouvement de Résistance Libé-Nord Manche.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4159, notice GARDIN Patrice par Yves Le Floch, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 11 mars 2009.

Par Yves Le Floch

SOURCES : Arch. Nat., F7/13036. — L’Avenir de la Manche.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément