GAUTIER Charles, Joseph, François

Par Jean-Pierre Besse, Delphine Leneveu, Annie Pennetier

Né le 11 janvier 1916 au Mans (Sarthe), fusillé le 30 juin 1944 à Saint-Jacques-de-la-Lande (Ille-et-Vilaine) ; cheminot ; résistant, membre des FTPF.

Cheminot, ajusteur mécanicien aux chemins de fer de l’État, Joseph Gautier semble avoir quitté ce métier pendant la guerre et travaillé dans une entreprise de travaux publics.
Il avait épousé Raymonde Hervé (1916-1995) à Brest le 2 juin 1936. Le couple résidait à Saint-Marc, commune rattachée à Brest en 1945.

Résistant, arrêté une première fois, il parvint à s’évader de la prison de Pontaniou (Brest) avec six autres détenus, dont Jean Hénaff et Jean Nicolas, le 25 octobre 1943 et reprit le combat au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP) d’Ille-et-Vilaine. Il avait adhéré au Parti communiste clandestin et au Front national.
Il fut arrêté une seconde fois le 1er mai 1943 à Brest (Finistère) pour « activité de franc-tireur » par la police française puis il fut livré aux autorités allemandes.
Condamné à mort le 29 juin 1944 par le tribunal allemand FK 748 de Rennes (Ille-et-Vilaine), Joseph Gautier a été fusillé le 30 juin 1944 à Saint-Jacques-de-la-Lande à 6 h 16.

Il obtint la mention « Mort pour la France » apposée sur son acte de décès.

À Saint-Jacques de la Lande, Joseph Gautier figure sur la plaque commémorative de la Butte des fusillés de la Maltière.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4235, notice GAUTIER Charles, Joseph, François par Jean-Pierre Besse, Delphine Leneveu, Annie Pennetier, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 15 février 2021.

Par Jean-Pierre Besse, Delphine Leneveu, Annie Pennetier

À la Maltière en Saint-Jacques-de la-Lande
À la Maltière en Saint-Jacques-de la-Lande
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). — Renée Thouanel (Groupe Mémoires de Saint-Jacques, ANACR-ADIRP) et Jacqueline Sainclivier, La Maltière (1940-1944), Éd. Mairie de Saint-Jacques-de-la-Lande, 2013. — Notes Eugène Kerbaul. — Notes et photographies de Jean-Pierre et Jocelyne Husson. — Notes de Gildas Priol
https://www.resistance-brest.net/sp...

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément