BARACH Félicien

Par Michel Gorand

Né le 28 juillet 1930 à Paris (Xve arr.) ; contrôleur puis inspecteur ; trésorier général de la Fédération des cheminots CFDT (1967-1977).

Entré à la SNCF comme élève Exploitation à Chaville-Velizy (Seine-et-Oise) le 1er octobre 1946, Félicien Barach, après son service militaire, fut nommé employé à l’arrondissement Exploitation de Paris-Montparnasse le 1er mars 1952. Syndiqué à la CFTC depuis 1947, il fut secrétaire des cheminots de Paris-Montparnasse en 1953, puis secrétaire général de l’Union Ouest à la fin des années 1950. Dans la période 1953-1961, Félicien Barach fut délégué du personnel, siégeant au conseil de discipline et de réforme, et délégué au comité mixte Bureaux-EX. Il fut nommé contrôleur adjoint au poste de commandement (PC) régional service EX de Paris-Saint-Lazare en juillet 1958, contrôleur principal en 1968, puis inspecteur.
Félicien Barach fut dégagé permanent fédéral à partir de 1961, puis élu trésorier général lors du 30e congrès fédéral d’avril 1967 à Dourdan. Réélu trésorier de la fédération à chaque congrès de 1970 à 1976, il devint le trésorier de la Fédération générale des Transports et de l’Équipement (FGTE-CFDT) lors du congrès constitutif de mai 1977 et réélu en mai 1980 lors du congrès de Loctudy. En désaccord avec la ligne de sa fédération, Félicien Barach démissionna de ses fonctions de trésorier en octobre 1982 et réintégra la SNCF le 1er décembre 1982 à la direction des Services sociaux. Nommé inspecteur divisionnaire en janvier 1985, il prit sa retraite en juillet 1985.
Félicien Barach s’était marié en 1957 à Caen (Calvados) avec Geneviève Petit.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article445, notice BARACH Félicien par Michel Gorand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 4 avril 2012.

Par Michel Gorand

SOURCES : Arch. PPo, dossier RG n° 492.578, fiche du 15 janvier 1977. — Arch. CFDT. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Notes de Marie-Louise Goergen et de Georges Ribeill. — Correspondance avec le militant, 2002. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément