GOUST Auguste

Par Jean Gaumont

Né le 10 janvier 1859 à Poissy (Seine-et-Oise, Yvelines), mort le 28 janvier 1949 à Mantes-la-Jolie (Seine-et-Oise, Yvelines) ; employé au chemin de fer de l’Ouest ; syndicaliste et coopérateur de Seine-et-Oise [Yvelines] ; maire de Mantes, député de Seine-et-Oise (1914-1919, 1923-1928).

Enfant abandonné, élevé par l’Assistance publique à l’orphelinat de Saint-Germain-en-Laye, Auguste Goust passa quelques années à l’école primaire, et après avoir été, à l’âge de treize ans, petit commis au bureau de l’enregistrement, il entra en 1879 comme employé à la compagnie des chemins de fer de l’Ouest.

La loi de 1884 autorisant les syndicats, Auguste Goust y exerça une activité militante qui lui valut après la reprise par l’État du réseau de l’Ouest en 1909 de figurer au conseil d’administration comme délégué du personnel. Il s’intéressa rapidement à la coopération. Une boulangerie coopérative fut fondée en 1904 ; mal gérée, elle fut transformée par Auguste Goust en coopérative sous le nom de « Solidarité Mantaise » en avril 1907. Il en fut le secrétaire.

À la fin de 1907 les coopérateurs firent élire Auguste Goust à la mairie de Mantes. Mais l’ascension politique de Goust, élu député en 1914, fut nuisible à la société, le secrétaire ne pouvant plus lui consacrer un temps aussi long. Non réélu en 1919, il put s’en occuper de nouveau et la développer de façon importante par l’ouverture de succursales et de nouveaux services. C’est pourquoi il fut élu membre du conseil d’administration de la Fédération régionale parisienne. Il redevint député en 1923, conserva son siège en 1924 et 1928, et développa les œuvres sociales, créant une coopérative d’habitations ouvrières. Les circonstances nouvelles dues à la guerre de 1940 entraînèrent en 1945 la fusion de la Solidarité mantaise avec l’Union des Coopérateurs de Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4517, notice GOUST Auguste par Jean Gaumont, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 novembre 2008.

Par Jean Gaumont

ŒUVRE : L’enseignement laïque et l’avenir de la jeunesse, Mantes (1908).

SOURCES : Notice autobiographique. — Le Coopérateur de France, 12 février 1949.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément