BARBÉ

Cheminot à la Compagnie du Midi ; syndicaliste CGT du Tarn-et-Garonne.

Cheminot de la Compagnie du Midi, Barbé fut élu à la commission administrative de l’Union départementale CGT des syndicats du Tarn-et-Garone au congrès du 27 février 1921. Après la scission syndicale et la conquête par les unitaires, en janvier 1923, de la direction de la Bourse du Travail de Montauban, Barbé contribua à la constitution d’une Bourse du Travail confédérée dont il devint le secrétaire (Voir Barrière*). Il avait été, le 9 février 1922, à l’origine de la création d’un syndicat confédéré dont il fut élu archiviste (Voir Vié, secrétaire de l’UD).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article458, notice BARBÉ, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 25 mai 2021.

SOURCE : Arch. Nat. F7/13020, rapports 1921 et 1923. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 1er octobre 1925 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément