BARBÉ-PANISSAN Jean-Paul

Par Jean Maitron, Claude Pennetier, Julien Gaillard

Né le 9 mai 1900 à Tarbes (Hautes-Pyrénées), mort le 2 octobre 1944 à Juillan (Hautes-Pyrénées) ; cheminot ; syndicaliste CGT et socialiste SFIO des Hautes-Pyrénées. ; collaborateur.

Cheminot, Jean-Paul Barbé était en 1935, un des dirigeants de l’Union départementale CGT des Hautes-Pyrénées. Le 9 mai 1935, il fut élu conseiller municipal socialiste SFIO de Tarbes, fonction qu’il exerça jusqu’au 13 juin 1941. Barbé assurait le secrétariat du comité départemental antifasciste. Le 9 février 1936, il fut élu secrétaire général de l’UD réunifiée à l’unanimité des 71 délégués représentant 57 syndicats réunis en congrès à Tarbes. Barbé était assisté de Anselme Larrieu-Camy secrétaire administratif, de Valmy et Nigou secrétaires adjoints, de Guilloud trésorier et de Chastelain, trésorier adjoint.
Reniant son passé, il entra dans la Milice pendant la guerre et participa à l’arrestation de résistants, dont celle du socialiste Louis Gallaud le 5 juillet 1944. : Arrêté, il fut traduit à la première audience du tribunal militaire qui venait de remplacer les cours martiale le 2 octobre 1944. L’ancien responsable de la police allemande sur Tarbes témoigna contre lui, le considérant "comme un traitre à sa patrie" ! Louis Gallaud, résistant et ancien conseiller municipal socialiste comme lui, évoqua la brutalité de Bard, résistant et ancien conseiller municipal socialiste comme lui, évoqua la brutalité de bé, lorsqu’il a procédé à son arrestation. (La Nouvelle République des Pyrénées, 2 octobre 1944). Après Une courte délibération, il fut condamné à mort et fusillé au polygone de tir de Juillan le soir même.
Sa femme fut condamnée par les chambres civiques à une interdiction de séjour dans le département. On perd ensuite sa trace.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article469, notice BARBÉ-PANISSAN Jean-Paul par Jean Maitron, Claude Pennetier, Julien Gaillard, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 27 mai 2020.

Par Jean Maitron, Claude Pennetier, Julien Gaillard

SOURCES : La Bigorre socialiste, mai 1935. — La Voix du Peuple, mars 1936. — Renseignements fournis par Louise Cazaubon. — État civil communiqué par le maire de Tarbes, 29 janvier 1976. — José Cubero, Les Hautes-Pyrénées dans la guerre, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément