GUINOT Émile, Henri, Edme

Né le 18 avril 1886 à Dijon (Côte-d’Or) ; cheminot ; syndicaliste et militant communiste de la Côte-d’Or.

Veuf, remarié en mars 1920, père d’un enfant, Émile Guinot, chef de train, était en 1924 délégué du comité de gare de Dijon pour Dijonville et Dijon-Porte-Neuve, section agents des trains, qu’avait créée Auguste Heinimann. En 1925, Guinot était secrétaire de la commission de propagande de l’Union des syndicats PLM.

Émile Guinot appartenait également au Parti communiste, cellule n° 26 des cheminots.

En 1926, l’activité d’Émile Guinot dépassa le cadre dijonais et il fut membre de la commission exécutive de l’Union unitaire PLM. Voir Demeure.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4736, notice GUINOT Émile, Henri, Edme, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 21 juin 2010.

SOURCE : Arch. Nat. F7/13686, rapports de septembre 1924, 13 octobre 1925, 21 juin 1926.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément