BARRIER Adolphe

Par Claude Pennetier

Né le 11 avril 1874 à Paris (Ier arr.), mort le 2 mai 1959 ; ouvrier tailleur ; conseiller municipal socialiste d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne).

Adolphe Barrier était le fils d’un tailleur, Pierre, Germain Barrier, originaire de l’Ardèche et qui s’installa à Alfortville avant 1914, et d’une fleuriste, Louise, Camille Cauchois.

Il fut mobilisé pour la Première guerre mondiale du 23 août 1914 au 31 janvier 1919, passant successivement du 20e au 300e régiment d’infanterie territorial, puis du 19e au 1er escadron du train. Une fois démobilisé, il se retira à Paris au 8, rue Burq (XVIIIe arr.). En 1921, il fut proposé pour une pension temporaire d’invalidité de 10% en raison d’un emphysème pulmonaire léger.

Ouvrier tailleur chez Didelin, il fut élu conseiller municipal socialiste d’Alfortville sur la liste de Lucien Brenot le 10 mai 1925, 14e sur 27.

Le Parti socialiste perdit la municipalité au profit du Parti communiste le 12 mai 1929 mais Adolphe Barrier (11e sur 27) appartint à la minorité socialiste de neuf conseillers qui démissionna le 9 avril 1931 (voir Lucien Limousin).

Il s’était marié en août 1899 à Paris (XVIIIe arr.), avec une ouvrière giletière originaire de Paris, Antoinette Bravard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4751, notice BARRIER Adolphe par Claude Pennetier, version mise en ligne le 6 août 2009, dernière modification le 18 octobre 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 et Versement 10451/76/1. — État civil de Paris (Ier arr.), 1874, Naissances, Acte n°574 (Filae). — État signalétique, Matricule 203, D4R1 787 (Filae). — Notes de Michèle Rault. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément