HERBAUT Jules

Né le 20 novembre 1886 à Cysoing (Nord), mort le 10 mai 1942 à Clairvaux (Aube) ; cheminot ; militant communiste du Nord.

Cheminot à Hellemmes (Nord), dans la banlieue est de Lille, Jules Herbaut adhéra au Parti communiste en 1922 et fut pendant de nombreuses années secrétaire de la section puis de la cellule locale de Cysoing.

Au plan syndical, il était, en janvier 1930, secrétaire adjoint du syndicat unitaire [CGTU] des cheminots de Hellemmes.

Arrêté par la police française en 1940, il fut détenu à la prison de la Santé à Paris puis à Clairvaux où il mourut d’épuisement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4893, notice HERBAUT Jules, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 4 novembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., F7/13090. — Liberté, 4 novembre 1944. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGTU] des travailleurs des chemins de fer, 15 janvier 1930, (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella. — Etat civil de Cysoing, recherches infructueuses.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément