GAUTHIER Henri, Jean, Marcelin

Par Guy Haudebourg, Annie Pennetier

Né le 8 janvier 1914 à Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), fusillé le 25 août 1943 à Nantes ; pompier ; militant communiste de Loire-Inférieure ; résistant FTPF.

Habitant Nantes, Henri Gauthier faisait partie du groupe des Francs-tireurs et partisans de Jean Fraix. Arrêté le 26 janvier 1943,ou le 20 juin 1943 par la police française SPAC, il fut jugé par le tribunal allemand FK 518, le 13 août 1943, dans le cadre du « procès des 16 » dit aussi « procès Lacazette ». Il était accusé d’ actes de franc-tireur, d’attentats contre les troupes d’occupation (attentat contre un cinéma allemand, une gare de triage et deux personnalités). Il a été condamné à mort le 13 août 1943 et fusillé au Bêle (Nantes) le 25 août 1943 avec 10 autres résistants.
Il a été inhumé discrètement avec quatre autres résistants dans le cimetière de la commune Le Cellier où une plaque les honore ; son corps repose désormais au cimetière de la Chauvinière à Nantes où son nom est inscrit sur la plaque commémorative aux fusillés.
Une cellule du PCF de Loire-Atlantique porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49430, notice GAUTHIER Henri, Jean, Marcelin par Guy Haudebourg, Annie Pennetier, version mise en ligne le 13 mars 2009, dernière modification le 27 mai 2022.

Par Guy Haudebourg, Annie Pennetier

SOURCES : Arch. PCF de Loire-Atlantique. — AVCC, Caen, boîte 5/ B VIII , liste S 1744 n° 251/ 43 . — Jean Bourgeon (dir.), Journal d’un honnête homme pendant l’occupation, Thonon-les-Bains, Éditions de l’Albaraon, 1990. — Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément