GAUCHAIS Martial

Par Jacques Girault

Né le 6 janvier 1941 ; instituteur ; syndicaliste, militant communiste d’Indre-et-Loire puis du Maine-et-Loire.

Fils d’un artisan électricien communiste, Martial Gauchais, titulaire du baccalauréat « mathématiques techniques », commença des études supérieures à Tours (Indre-et-Loire). Il devint instituteur en 1962 et enseignait au milieu des années 1960 à Varennes-sur-Loire (Maine-et-Loire). Il avait terminé son service militaire en novembre 1963 comme lieutenant d’administration dans le service de santé. Il était marié et père de deux enfants en 1968.

Militant du Syndicat national des instituteurs (SNI) depuis 1962, Martial Gauchais fut délégué au congrès national du SNI en 1963.

Martial Gauchais avait été secrétaire du cercle de l’Union des étudiants communistes à Tours en 1961-1962. Il adhéra au Parti communiste français en avril 1962 dans cette ville. Trésorier de la cellule communiste de Noyant-Méon en 1966, secrétaire de la section communiste de Montsoreau (Maine-et-Loire), il entra au comité de la fédération communiste du Maine-et-Loire en 1968. Il en démissionna en 1971 à la suite d’un désaccord sur la tactique aux élections municipales.

Candidat au conseil général dans le canton de Saumur-Nord-Ouest en 1967 (325 voix, quatrième position), il fut candidat dans le canton de Montreuil Bellay en 1970 et dans le canton d’Allonnes en 1973.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49437, notice GAUCHAIS Martial par Jacques Girault, version mise en ligne le 13 mars 2009, dernière modification le 13 mars 2009.

Par Jacques Girault

SOURCE : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément