GÉRARD Eugène, Ferdinand

Par Claude Pennetier

Né le 17 août 1900 à Paris (XIVe arr.), mort le 10 octobre 1985 à Paris (XIVe arr.) ; infirmier de l’Assistance publique à l’Hospice du Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne) ; militant communiste ; conseiller municipal de Gentilly (Seine, Val-de-Marne) de 1933 à 1940 et de 1944 à 1947.

Fils d’un ouvrier peaussier, Eugène Gérard fut élu conseiller municipal communiste de Gentilly lors des élections partielles des 26 novembre et 3 décembre 1933, en 16e position (sur 19) de la liste dirigée par Henri Bollot et Charles Frérot. La préfecture de la Seine prononça la dissolution du conseil le 14 janvier 1934 mais Eugène Gérard conserva son siège (7e sur 27) aux scrutins des 11 et 18 février 1934. Réélu avec la municipalité Georges Beaugrand le 12 mai 1935, il fut déchu de son mandat par le conseil de préfecture le 15 février 1940, pour appartenance au Parti communiste.

Vice-président de la délégation spéciale (conseil municipal provisoire) nommée par arrêté préfectoral du 26 septembre 1944, il fut élu conseiller communiste en 1945. Son mandat prit fin en 1947.

Marié le 14 décembre 1946 à Paris (XIIIe arr.) avec une infirmière, Eugène Gérard était domicilié à Paris (XIIIe arr.).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49487, notice GÉRARD Eugène, Ferdinand par Claude Pennetier, version mise en ligne le 16 mars 2009, dernière modification le 15 mai 2013.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil de Paris (XIVe arr. et XIIIe arr.).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément