GÉRARD Octave

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

Né le 29 août 1900 à Warloy-Baillon (Somme) ; ouvrier ajusteur puis employé d’octroi ; syndicaliste CGTU et militant communiste de la Seine ; maire adjoint de Clamart (Seine, Hauts-de-Seine).

Vers 1926, Octave Gérard militait à l’Union syndicale unitaire de la métallurgie, voiture, aviation et maréchalerie de la région parisienne. Il adhéra peu après au Parti communiste et appartint à la cellule 410 des usines Citroën, avant d’être affecté au sous-rayon communiste de sa commune de domicile, Clamart. Il s’occupait du Secours rouge international et de la Fédération des locataires de la région parisienne qui l’avait élu secrétaire adjoint le 31 octobre 1930 et le 10 mai 1931.

La municipalité communiste d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) le recruta comme surveillant d’octroi en janvier 1933 et le salaria jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Octave Gérard fut élu conseiller municipal communiste de Clamart le 12 mai 1935 puis, quelques jours plus tard, premier adjoint au maire Ernest De Saint-Étienne. Son intervention musclée, en compagnie du maire, contre des éléments de droite qui vendaient Le Petit journal en novembre 1937, lui valut une inculpation.

Le conseil de préfecture le déchut de son mandat le 9 février 1940, pour appartenance au Parti communiste. Il fut interné dans un centre de séjour surveillé à partir du 19 décembre 1939. Un rapport de police du 25 mai 1941 le présentait, au conditionnel, comme détenu en zone non occupée.

Le 29 août 1944 le Comité de Libération désigna un conseil municipal provisoire présidé par Octave Gérard, alors en province. Devenu « conseiller juridique », il fut réélu en 1947.

Octave Gérard était marié et père de deux enfants nés à Paris en 1927 et 1930.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49489, notice GÉRARD Octave par Jean Maitron, Claude Pennetier, version mise en ligne le 16 mars 2009, dernière modification le 6 janvier 2013.

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. PPo. 320, s.d. [1932] ; 101, rapport du 25 mai 1941. — Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. Com. Clamart et Ivry-sur-Seine. — L’Aube nouvelle, 29 avril 1939. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil de Warlay-Baillon : recherches infructueuses (cependant, toutes les sources donnent les mêmes dates et lieu de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément