GÉNIN Henri, Charles

Par Jacques Girault

Né le 21 septembre 1890 à Étain (Meuse), mort le 21 décembre 1967 à Lissey (Meuse) ; professeur puis proviseur ; résistant en Vendée.

Fils d’un professeur de collège, Henri Génin, bachelier en 1908, commença des études de mathématiques à la faculté des sciences de Nancy (Meurthe-et-Moselle). Boursier d’agrégation en 1913-1914, il se maria en décembre 1913 à Chalons-sur-Marne (Marne). Il fut mobilisé en août 1914 dans l’infanterie. Blessé au front à trois reprises, gazé en 1918, il fut démobilisé comme lieutenant en 1919. Il retrouva sa bourse et réussit de l’agrégation de mathématiques (classement spécial réservé aux anciens combattants) en 1920.

Henri Génin fut professeur de mathématiques aux lycées de Metz (Moselle) de 1920 à 1925, d’Oran (1925-1932), puis au lycée Voltaire à Paris (1932-1939). Il fut proviseur du lycée de La Roche-sur-Yon (Vendée) de 1939 à 1946. Mobilisé en février-juillet 1940, il eut la charge d’accueillir les élèves-maîtres dans son établissement occupé par les Allemands. N’obtenant pas de grand lycée, il demanda sa retraite anticipée.

Henri Génin participa à la Résistance. À la fin de juin 1943, un groupe du Front national qu’il dirigeait, envoya un jeune instituteur originaire de Fontenay-le-Comte (Vendée) se mêler aux requis du Service du travail obligatoire partis en Allemagne, avec mission de fournir aux travailleurs du STO des imprimés dûment signés par des médecins pour leur permettre d’être réformés. Par la suite, Henri Génin s’intégra dans une unité FFI du 4 août au 30 septembre 1944. Comme membre du Front national, il fut candidat aux élections législatives de 1945 sur une liste Front national-républicains socialistes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49517, notice GÉNIN Henri, Charles par Jacques Girault, version mise en ligne le 18 mars 2009, dernière modification le 8 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCE : Arch. Nat., F17/25183.— Michel Gautier, Occupation et Résistance en Vendée, Geste éditions, 2012. — Notes de Florence Regourd.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément