HOCHET Louis, Manuel

Par Yves Le Floch

Ouvrier municipal puis cheminot à Cherbourg (Manche) ; secrétaire général du syndicat CGT des Travailleurs municipaux, puis syndicaliste unitaire des cheminots, militant communiste.

Ouvrier mécanicien à l’atelier municipal de Cherbourg (Manche), secrétaire général du syndicat CGT des Travailleurs municipaux en 1919 et 1920, Louis Hochet était, dès 1921, membre du comité de la Fédération communiste de la Manche. Embauché en 1922 aux chemins de fer de l’État comme forgeron, il adhéra au syndicat unitaire et entra à sa commission de contrôle. Devenu membre de la commission administrative de l’Union départementale unitaire à l’occasion de son congrès d’août 1925, il fut élu à la commission exécutive de l’Union locale de Cherbourg qui la remplaça en 1926, dans le cadre d’une réorganisation régionale. Secrétaire de son syndicat en 1928 (et toujours militant communiste), Hochet le représenta au XIIe congrès fédéral de 1929 et fut, à cette occasion, le premier syndicaliste unitaire à recevoir une subvention du conseil municipal de Cherbourg.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article4952, notice HOCHET Louis, Manuel par Yves Le Floch, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 7 mars 2010.

Par Yves Le Floch

SOURCES : Arch. Nat., F7/13001 et F7/13114. — L’Avenir de la Manche. — Le Populaire normand, 4 novembre 1921. — Le Communiste du Nord-Ouest, 28 août 1925.

Version imprimable Signaler un complément