FALCON Martial

Par Claude Pennetier

Né le 30 juin 1898 à Cognac-le-Froid (devenu Cognac-la-Forêt, Haute-Vienne), mort le 2 janvier 1984 à Thiais (Val-de-Marne) ; métallurgiste ; trésorier de la section communiste de Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne) ; conseiller municipal de Choisy-le-Roi.

Fils d’un cultivateur et d’une ménagère, Martial Falcon, titulaire du certificat d’études primaires, travailla comme décolleteur et comme tourneur sur métaux. Il fit son service militaire dans l’Infanterie alpine et se maria le 19 juillet 1924 à Paris (XVIIIe arr.) avec Marie Grenier.

Syndiqué à la CGTU depuis 1924, lecteur de l’Humanité depuis 1925, il adhéra au Parti communiste en août 1936 à la suite des grèves de juin. Délégué d’usine de 1936 à 1939, il siégea au conseil central de son syndicat. Son épouse, couturière, fut communiste. Domicilié à Choisy-le-Roi, il suivit une école de section en 1938 et fut trésorier de la section communiste.

Martial Falcon conserva cette fonction dans le Parti communiste clandestin pendant la guerre. Trois fois perquisitionné (janvier 1942, juillet 1942, septembre 1942), il fut arrêté le 24 septembre et interné au camp de Pithiviers où il resta six mois et demi. Libéré, à la demande, semble-t-il, du maire de Choisy, il reprit sa fonction de trésorier clandestin et la conserva à la Libération. Il participa au FTPF en 1944 (matricule n° 98644). Le Parti lui reprocha cependant d’avoir signé un texte d’allégeance à Pétain pour sortir. « Ce camarade déclare que si le parti avait donné l’ordre de ne pas signer, il n’aurait jamais signé », affirmait le responsable de la section en 1945. Martial Falcon, domicilié 55 rue Mirabeau, resta militant communiste de Choisy. Ses deux frères étaient socialistes. Il était père d’un enfant né vers 1925.

Martial Falcon fut élu conseiller municipal communiste de Choisy-le-Roi le 8 octobre 1955, et réélu le 15 mars 1959. Il siégea jusqu’en 1965. La première magistrature municipale était occupée par Marcel David, Henri Sergent* puis Fernand Dupuy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49617, notice FALCON Martial par Claude Pennetier, version mise en ligne le 27 mars 2009, dernière modification le 28 mars 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Arch. fédération communiste du Val-de-Marne. — État civil de Cognac-la-Forêt.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément