FRAYSSE Geneviève

Par Alain Prigent, François Prigent

Née vers 1929 ; professeure agrégée ; militante de l’UFF et du PCF à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor).

Agrégée au lycée de jeunes filles de Saint-Brieuc, Geneviève Fraysse, jeune enseignante, s’engagea d’abord dans le Mouvement de la paix. Affirmant publiquement sa foi catholique, elle était très active au sein de l’Union des femmes françaises (UFF), véritable laboratoire politique agrégeant des matrices militantes hétérogènes, côtoyant notamment Alice Pinaud*, catholique de Dinan, et Hélène Le Jeune*, députée PCF des Côtes-du-Nord (1945-1951).

Geneviève Fraysse donna son adhésion au PCF à la veille du rassemblement du 6 juin 1952 à la maison du peuple à Saint-Brieuc suivi de la manifestation contre la venue du général Ridgway en France, interdite par la préfecture.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49641, notice FRAYSSE Geneviève par Alain Prigent, François Prigent , version mise en ligne le 29 mars 2009, dernière modification le 29 mars 2009.

Par Alain Prigent, François Prigent

SOURCES : Arch. Dép. Côtes-d’Armor 1 W 13. — Ouest-Matin, 3 juin 1952. — François Prigent, « Les Femmes dans les milieux de gauche (syndicats et partis) dans les Côtes-du-Nord de la Libération aux années 1968 : prosopographie, réseaux, militances », in Sens Public, avril 2009, actes du colloque européen de Lyon (28-29 mars 2007), Les femmes dans l’action militante, syndicale et revendicative de 1945 à nos jours.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément