FERRACCI Marie-Rose [née COLONNA-BOZZI Marie-Rose]

Par Jacques Girault

Née le 21 février 1923 à Grossetu (Corse), morte le 23 avril 2000 à Bonifacio (Corse) ; institutrice ; syndicaliste SNI, militante communiste de Corse.

Fille d’un cultivateur, Marie-Rose Colonna-Bozzi, élève de l’école primaire supérieure d’Ajaccio (Corse), entra à l’École normale d’institutrices transférée à Bastia en 1941. Elle obtint le baccalauréat au lycée de la ville. Elle fut successivement institutrice à Muro, Guiterra, Corte, Lévie puis à Ajaccio. Elle épousa uniquement civilement en novembre 1950 à Ajaccio l’instituteur communiste Albert Ferracci. Le couple eut deux enfants

Marie-Rose Colonna-Bozzi adhéra au Parti communiste français en 1946. Dirigeante départementale de l’Union des femmes françaises (UFF), elle entra au comité de la fédération communiste en 1953 et y demeura jusqu’en 1968. À partir de 1955, elle fut la secrétaire de la section communiste de Corte. En mai 1958, elle organisa dans cette ville la lutte contre les forces de police.

En 1961, Marie-Rose Ferracci devint membre du comité puis du bureau de la section communiste d’Ajaccio où elle habitait. Elle était sous-directrice du lycée de jeunes filles.

À partir de 1966, elle fit partie du bureau de la section départementale du Syndicat national des instituteurs (SNI).

En 1968, elle vint habiter la région parisienne avec ses enfants pour leur faciliter les études. Après avoir habité à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), elle devint directrice de l’école primaire André-Maurois à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) jusqu’à sa retraite en 1980. Son mari la rejoignit l’année suivante et revint en Corse en 1974.

Toujours militante communiste, elle anima le Comité départemental des retraités et personnes âgées (CODERPA). Elle fut enterrée civilement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49655, notice FERRACCI Marie-Rose [née COLONNA-BOZZI Marie-Rose] par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 mars 2009, dernière modification le 6 janvier 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Renseignements fournies par Albert Ferracci.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément