GESLIN Marcel, Léon

Par Jacques Girault

Né le 11 juin 1907 à Rennes (Ille-et-Vilaine), mort le 27 mars 1996 à Savigny-sur-Orge (Essonne) ; instituteur ; syndicaliste de la Sarthe puis de la Seine [Val-de-Marne].

Fils d’un architecte-industriel ruiné par l’armée américaine en 1917-1918, devenu employé de bureau, Marcel Geslin entra à l’École normale d’instituteurs du Mans (Sarthe) en 1922. Il exerça comme instituteur dans diverses communes du département : Tuffé, Beaumont-sur-Sarthe (cours complémentaire), Crannes-en-Champagne, La Ferté-Bernard, Oizé, Arnage.

Adhérent au syndicat de la Fédération unitaire de l’Enseignement, il fut secrétaire du syndicat départemental en 1932-1934. Plusieurs fois blâmé, deux fois déplacé, il fut le secrétaire-fondateur du Groupe des jeunes de l’enseignement dans le département. Déçu par l’évolution de l’Union soviétique (« dictature de Staline, procès de Moscou », selon ses termes), ami de Maurice Wullens*, se définissant comme « anticommuniste » et comme « anarcho-syndicaliste », de tendances libertaires, il fut suspendu à la Libération pour activités pacifistes. Acquitté, il fut rétabli dans ses fonctions enseignantes par le Tribunal administratif de Caen (Calvados).

Muté dans la Seine, Marcel Geslin enseigna en banlieue à partir d’octobre 1947. Il fut, dans les années 1950, secrétaire de la sous-section du SNI de Thiais (Seine, Val-de-Marne).

Marcel Geslin s’était marié en septembre 1947 à Paris (XVIIIe arr.) avec une institutrice, divorça en 1964 et se remaria en novembre 1990 à Savigny-sur-Orge (Essonne) où il habitait, avec la même personne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49670, notice GESLIN Marcel, Léon par Jacques Girault, version mise en ligne le 31 mars 2009, dernière modification le 28 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale. — Renseignements fournis par l’intéressé en 1985.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément