ELLIEN Albert

Par Alain Prigent

Né 12 janvier 1908 au Merzer (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), mort le 7 mars 1964 à Lanrodec (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor) ; forgeron mécanicien ; militant communiste des Côtes-du-Nord ; déporté ; maire de Lanrodec (1947-1953).

Forgeron mécanicien, Albert Ellien se maria le 25 octobre 1932 avec Mlle Bridou. Mobilisé le 2 septembre 1939, il fut affecté au parc d’engins blindés de Lunéville (Mzurthe-et-Moselle) d’où il fut renvoyé dans ses foyers le 10 août 1940.

Sous l’Occupation, il vivait à Lanrodec avec sa famille composée de deux enfants en bas âge. Ayant adhéré au Parti communiste en 1936, il milita à la cellule de Goudelin. Il fit partie du triangle clandestin de Chatelaudren dès 1942 avec Le Coz* et Ollivo*. Il fut en contact avec la direction régionale, Antoine et Renard, dont il refusa de suivre les ordres incohérents. Après la traîtrise de Renard, il fut arrêté le 11 août 1943 à Chatelaudren par la SPAC dans le cadre d’une très vaste opération de démantèlement de l’organisation clandestine du PCF. Il fit partie, le 27 avril 1944, du convoi dit « des tatoués ». Arrivé à Auschwitz le 30 avril 1944, il fut ensuite, avec ses camarades, déporté à Buchenwald, puis au Kommando de Mulhausen d’où il revint.

Maire de Lanrodec en 1947 à 1953, il siégea au conseil municipal de 1953 à 1959. Il fut battu de peu par le candidat MRP Le Castrain (36,4 %) au second tour dans l’élection cantonale de Plouagat en avril 1949 dans une triangulaire, obtenant 33,8 % des suffrages. Le candidat SFIO Mordellet se maintint, réalisant 29,8 %.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49689, notice ELLIEN Albert par Alain Prigent, version mise en ligne le 3 avril 2009, dernière modification le 5 juin 2009.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. Dép. Côtes-d’Armor, 1043W32, activité du PCF (1940-1944). — ADIV, 213W68, dossier de la Cour de Justice de Rennes, Procès Léon Renard, juin 1946. — Une semaine dans les Côtes-du-Nord, supplément de l’Humanité Dimanche. — L’Aube Nouvelle, n° 226, 2 avril 1949. — Christian Bougeard, Le choc de la Deuxième Guerre mondiale dans les Côtes-du-Nord, thèse de doctorat d’État, Rennes II, 1986. — Pierre Klein, Les Déportés des Côtes-du-Nord, livre mémorial, 2007. — Louis Pichouron, Mémoire d’un partisan breton, Presses universitaires de Bretagne, 1969. — Alain Prigent, Histoire des communistes des Côtes-du-Nord (1920-1945), Saint-Brieuc, 2000. — Alain Prigent, « La SPAC contre le PCF clandestin », Les Cahiers de la Résistance populaire dans les Côtes-du-Nord, n° 6/7. — Renseignements fournis par la Mairie de Lanrodec.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément