LARIVIÈRE Louis, Joseph alias « Gauthier »

Par Jean-Pierre Ravery

Né le 29 juin 1899 à Liévin (Pas-de-Calais), mort au combat le 20 août 1942 à Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis) ; cimentier ; résistant.

Louis Larivière était cimentier et habitait 9, rue d’Auteuil à Saint-Denis. Membre de l’OS, il louait, sous le nom de Gauthier, un local 76, rue de Paris à Saint-Denis dans lequel des armes étaient entreposées. Le 20 août 1942, des policiers des brigades spéciales des RGPP tentèrent de l’arrêter. Après des échanges de tir au cours desquels il fut blessé, Louis Larivière se suicida d’une balle dans la tête.
Des avenues portent son nom à Saint-Denis et à Dugny (Seine-Saint-Denis).

Voir le notice son frère François Larivière, maire communiste de Dugny, et de son fils Adéodat Larivière, né en 1921 à Liévin, professeur d’éducation physique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49696, notice LARIVIÈRE Louis, Joseph alias « Gauthier » par Jean-Pierre Ravery, version mise en ligne le 2 avril 2009, dernière modification le 6 janvier 2022.

Par Jean-Pierre Ravery

SOURCES : Notes de Jean-Pierre Ravery. — AVCC, Caen, AC 21 P 67858 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément