EVEN Yves

Par Alain Prigent

Né le 3 février 1913 à Plestin-les-Grèves (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), mort le 22 janvier 1989 à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) ; cheminot ; militant communiste et syndicaliste CGT des Côtes-du-Nord ; arrêté en août 1943, évadé.

Serrurier au dépôt SNCF de Saint-Brieuc et militant du Parti communiste clandestin au sein de l’un des triangles de la gare de Saint-Brieuc, Yves Even était responsable du matériel de propagande. Il était en contact direct avec Léon Renard*, le responsable communiste qui, lors de son arrestation, dénonça l’ensemble des groupes dans le département.

Yves Even fut arrêté le 6 août 1943, mais parvint à s’évader de la rue Cardenoual le 15 août 1943 avec Jean-Pierre Cosson*, cheminot également. Un troisième résistant, Yves Offret*, ne put les suivre et fut déporté. Yves Even témoigna en novembre 1945 lors du procès de Léon Renard* qui fut condamné à mort le 11 juin 1946, peine commuée en travaux forcés à perpétuité en octobre 1946.

Le 24 novembre 1946, Yves Even fut candidat à l’élection du collège départemental en vue de l’élection des conseillers de la République sur la liste d’union républicaine et résistante dans le canton Sud de Saint-Brieuc conduite par Jean Bourges*, ancien déporté. Il continua jusqu’à sa mort à militer à la CGT et au PCF.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49741, notice EVEN Yves par Alain Prigent, version mise en ligne le 6 avril 2009, dernière modification le 2 mars 2010.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. Dép. Côtes-d’Armor, 1043 W 31-34, activité du PCF (1940-1944). — Arch. Dép. Ille-et-Vilaine, 213 W 68, dossier de la cour de justice de Rennes, procès Léon Renard, juin 1946. — Christian Bougeard, Le Choc de la Deuxième Guerre mondiale dans les Côtes-du-Nord, thèse de doctorat d’État, Rennes II, 1986. — Louis Pichouron, Mémoire d’un partisan breton, Presses universitaires de Bretagne, 1969. — Alain Prigent, Histoire des communistes des Côtes-du-Nord (1920-1945), Saint-Brieuc, 2000. — Alain Prigent, « La SPAC contre le PCF clandestin », Les Cahiers de la Résistance populaire dans les Côtes-du-Nord, n° 6/7.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément