TOURNADE Olga

Par Claude Pennetier

Née le 15 avril 1913 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), morte le 5 novembre 1996 à Lisieux (Calvados) ; métallurgiste ; militante et responsable syndicaliste CGT ; militante communiste ; résistante.

Olga Tournade
Olga Tournade

Responsable du syndicat CGT des Métaux du XXe arr.de Paris de 1936 à 1939, Olga Tournade fut une animatrice des Comités populaires des Métaux pendant la guerre. Arrêtée le 15 mai 1942, chez elle, 107 rue d’Orléans, ainsi que Roger Boquet avec qui elle vivait alors, elle fut condamnée à deux ans de prison et 1 200 F d’amende par la Cour d’appel de Paris le 9 avril 1943 puis déportée à Ravensbruck d’où elle revint en 1945.

Elle fut successivement membre de la Commission exécutive de l’Union départementale de la Région parisienne et membre de la commission exécutive de la Fédération des Métaux en 1946. Également membre de la commission administrative de la CGT, elle devint secrétaire de la Fédération des Métaux en 1948 et fut secrétaire de la CGT de 1948 à 1955. De 1955 à 1958, Olga Tournade appartint à la commission exécutive de la CGT.

Elle fut arrêtée avec deux autres syndicaliste en janvier 1949 dans l’exercice de la défense syndicale.

Élue suppléante au comité central du Parti communiste au congrès de Strasbourg (juin 1947), elle avait été réélue à celui de Gennevilliers (avril 1950) mais pas à celui d’Ivry (juin 1954) ni l’année suivante au bureau confédéral de la CGT.

Voir les biographies des autres dirigeantes "femme" de la CGT : Madeleine Colin, Marie Couette, Germaine Guillé

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article49850, notice TOURNADE Olga par Claude Pennetier, version mise en ligne le 12 avril 2009, dernière modification le 21 avril 2021.

Par Claude Pennetier

Olga Tournade
Olga Tournade

SOURCES : Stéphane Courtois, La politique du PCF et ses aspects syndicaux, 1939-1944, Thèse, 3e cycle, Nanterre, 1978. — La Vie ouvrière, "Les travailleurs font respecter le droit syndical d’olga Tournade et des deux militants arrêtés avec elle", 6-12 janvier 1949. — C.r. des congrès nationaux. — Notes de Slava Liszek. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément