FROMONT Robert

Par Claude Pennetier

Né le 30 juin 1926 à Thiant (Nord) ; ouvrier métallurgiste ; maire communiste de Thiant.

Fils d’un ouvrier maçon qui était communiste dans les années cinquante, et d’une femme de ménages, sympathisante, la famille comptait quatre enfants : un frère électricien et communiste, trois sœurs, ménagère, institutrice et employée). Titulaire du certificat d’études primaires, ouvrier métallurgiste à la boulonnerie de Thiant (P2), petite ville ouvrière du valenciennois, Robert Fromont adhéra aux Jeunsses communistes en 1945, et au Parti communiste en 1947.

L’armée l’appela pour un service militaire de onze mois en Allemagne, comme 2e classe, en 1948 et 1949. À son retour il fut sans contact avec le PCF pendant deux ans.

Sectaire de cellule puis de section, il siégea au bureau fédéral du Nord en 1965 et 1966, puis au comité fédéral de longues années. Il avait suivi une école centrale communiste d’un mois et une de quatre mois.

Secrétaire de la section communiste de Trith-Saint- Léger, il fut élu maire de Thiant en 1961 et conserva la mairie pendant trente ans. Selon son témoignage, il refusa d’être candidat à d’autres élections, notamment à la députation.

Il était permanent syndical comme secrétaire général de l’Union locale de Valenciennes.

Marié à une ouvrière de la boulonnerie qui fut militante communiste, le couple eut trois enfants.

Il habitait toujours Thiant en 2009.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50278, notice FROMONT Robert par Claude Pennetier, version mise en ligne le 19 mai 2009, dernière modification le 5 novembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Entretien téléphonique avec Robert Fromont.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément