GAY René, Joseph

Par Claude Pennetier

Né le 15 novembre 1930 à Lyon 3e arr.(Rhône), mort le 28 janvier 1976 à Lyon 3e arr. ; ajusteur ; secrétaire fédéral communiste du Rhône.

Le père de René Gay, Jean Gay* (1907-1984), mécanicien, joua un rôle de premier plan dans la résistance ouvrière et communiste du Rhône. Sa mère tenait un commerce. René Gay comme son frère Raymond, furent confrontés très tôt à l’arrestation et aux menaces de la Gestapo qui tentèrent de les utiliser pour faire parler leur père en mars 1944. Trop jeunes pour être acceptés au maquis, ils furent cachés par la Résistance en Haute-Savoie.

Titulaire du CEP, du brevet élémentaire et d’un CAP, il travailla comme ajusteur chez Berliet dont il fut licencié en février 1950. Il fut alors permanent.

Adhérent de l’UJRF en octobre 1945, René Gay prit sa carte du Parti communiste en janvier 1948 et devint presque aussitôt secrétaire de cellule. Il suivit une école de section en 1948 puis une école fédérale en 1949. En 1950, il devint secrétaire fédéral chargé de l’organisation des entreprises. Il fut ensuite membre du bureau fédéral du Rhône de 1953 à 1959. Non représenté pour raison de santé, il resta au comité fédéral jusqu’en 1962.

Adhérent de la CGT depuis novembre 1947, il fut secrétaire à l’organisation de la puissante section syndicale de Berliet Vénissieux.
Marié avec un dactylo membre du PCF le 25 janvier 1949, il avait une enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50513, notice GAY René, Joseph par Claude Pennetier, version mise en ligne le 4 juin 2009, dernière modification le 4 juin 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCE : Arch. comité national du PCF. — État civil de Lyon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément