FRIRION Albert, Émile

Par Claude Pennetier

Né le 17 mai 1887 à Norroy-lès-Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle), mort en déportation le 21 décembre 1944 à Buchenwald (Allemagne) ; électricien ; militant communiste, conseiller municipal de Bagneux (Seine, Hauts-de-Seine).

Fils de vignerons, Albert Fririon, électricien à Est Lumière, fut élu conseiller municipal communiste de Bagneux (Seine) le 12 mai 1935, sur la liste antifasciste dirigée par René Cros et Théodore Petit. Le 30 janvier 1940, il figurait sur une liste préfectorale de conseillers qui n’avaient pas « répudié » le pacte germano soviétique et le Parti communiste. Le conseil de préfecture le déchut de son mandat le 29 février 1940.
Déporté, il mourut à Buchenwald.

Albert Fririon s’était marié le 8 février 1912 à Paris XIVe arr.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50582, notice FRIRION Albert, Émile par Claude Pennetier, version mise en ligne le 7 juin 2009, dernière modification le 11 septembre 2013.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; Versement 10451/76/1 et 10441/64/2 n° 24. — État civil de Norroy-lès-Pont-à-Mousson, 8 avril 1983.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément