ENGLER Pierre

Par Pierre Schill

Né le 20 janvier 1894 à Cocheren (Lorraine annexée), mort le 6 juillet 1983 à Freyming-Merlebach (Moselle) ; mineur aux houillères de Sarre et Moselle à Merlebach (Moselle) ensuite nationalisées au sein des Houillères du Bassin de Lorraine (HBL) ; membre du Syndicat des ouvriers mineurs de charbon CGTU de Lorraine ; conseiller municipal de Freyming (Moselle).

Pierre Engler vers 1910
Pierre Engler vers 1910
[Arch houilleres bassin de Lorraine, cliché Pierre Schill]

Pierre Engler était le fils de Georges Engler, né en 1868 à Cocheren (Moselle), et d’Anne née Dehm en 1871 à Cocheren.

Mobilisé dans l’armée impériale allemande pendant la Première Guerre mondiale, Pierre Engler fut blessé et obtint le titre d’invalide de guerre.

Il avait commencé à travailler en 1908 au puits V des houillères de Sarre et Moselle à Merlebach (Lorraine annexée), où il fit toute sa carrière jusqu’à sa retraite en 1954.

Militant du syndicat CGTU des mineurs de Lorraine, Pierre Engler se présenta, en mai 1925, aux élections municipales de Freyming (Moselle), sur la liste du Bloc Ouvrier et Paysan présentée par le Parti communiste. Il obtint, le 3 mai au premier tour, 262 voix sur 552 votants et 546 suffrages exprimés pour 629 électeurs inscrits. Au second tour, le 10 mai, il obtint 175 voix sur 504 votants et 497 suffrages exprimés pour 629 électeurs inscrits et ne fut donc pas élu.

Il se représenta aux élections municipales en mai 1935 et fut élu. Il participa, le 16 août 1936 à Freyming (Moselle), à une réunion publique organisée par la section communiste de la ville et fut actif pendant les événements du Front populaire.

Evacué dans la Vienne à la fin de l’année 1939, Pierre Engler put rentrer en Moselle. Il milita à la CGT et se présenta aux élections municipales des 23 et 30 septembre 1945 à Freyming sur la Liste d’entente des Partis républicains et de la Résistance. Candidat dans la première section communale, il obtint au premier tour 493 voix sur 1 072 suffrages exprimés pour 1 120 votants et 1 433 électeurs inscrits. Au second tour, il recueillit 480 voix sur 1 020 suffrages exprimés pour 1 055 votants et fut élu. Il fut réélu aux élections municipales d’octobre 1947 en se présentant sur la liste d’Entente communale qui affrontait une liste à dominante communiste. À nouveau candidat aux élections d’avril 1953 sur la Liste d’Union ouvrière et patriotique présentée par le PC, il obtint au second tour 524 voix sur 1 648 suffrages exprimés pour 1 722 votants et ne fut pas réélu.

Pierre Engler s’était marié en 1932 à Freyming (Moselle) avec Anne Hecker, née en 1900 à Oberweis (Allemagne) ; ils eurent cinq enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50597, notice ENGLER Pierre par Pierre Schill, version mise en ligne le 8 juin 2009, dernière modification le 5 juillet 2009.

Par Pierre Schill

Pierre Engler vers 1910
Pierre Engler vers 1910
[Arch houilleres bassin de Lorraine, cliché Pierre Schill]

SOURCES : Arch. Dép. Moselle, 301 M 78 ; 303 M 112. — Arch. des Houillères du bassin de Lorraine, dossier personnel. — Arch. Mun. Freyming-Merlebach (Moselle), 1 K 7. - Forbacher Neueste Nachrichten, 7 et 14 mai 1935. — État-civil de la commune de Cocheren (Moselle).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément