FINET André, Louis

Par Thomas Pouty

Né le 30 mai 1921 à Marœuil (Pas-de-Calais), fusillé le 14 mai 1943 à Arras (Pas-de-Calais) ; mineur à la fosse 4 des mines de Béthune ; militant communiste, membre des FTPF de Vermelles (Pas-de-Calais).

Fils de Jean-Baptiste, maçon, et d’Élise, née Legru, sans profession, André Finet, jeune militant communiste domicilié cité Saint-Pierre à Vermelles, était membre des FTP. Il fut arrêté en mars 1943 par les services de police allemands de la Geheimfeldpolizei (GFP) d’Arras alors qu’il préparait une action commanditée par son chef de groupe, Augustin Dellerue. Ce dernier avait remis à André Finet plusieurs grenades avec mission de les lancer contre le cantonnement allemand de Bully-les-Mines (Pas-de-Calais). Lors de la perquisition de son domicile, la police découvrit des tracts manuscrits à diffuser pour l’anniversaire de l’Armée rouge. André Finet fut condamné à mort par le tribunal allemand FK 670 d’Arras et fusillé à la citadelle d’Arras le 14 mai 1943.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50635, notice FINET André, Louis par Thomas Pouty, version mise en ligne le 10 juin 2009, dernière modification le 20 janvier 2019.

Par Thomas Pouty

SOURCES : DAVCC, Caen. – Arch. Dép. Pas-de-Calais, M5022/2. – J.-M. Fossier, Zone interdite, op. cit., p. 236. – État civil, Marœuil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément