FLEURAUX Gabriel, Fernand

Par Claude Pennetier

Né le 31 décembre 1909 à Bordeaux (Gironde), fusillé comme otage le 21 septembre 1942 au camp de Souge (commune de Martignas-sur-Jalle, Gironde) ; ouvrier ébéniste ; militant communiste de Gironde ; résistant du Front national pour la libération et l’indépendance de la France.

Ouvrier ébéniste, Gabriel Fleureaux travaillait dans une fabrique de meubles rue d’Ornano à Bordeaux. Il était domicilié dans cette commune. Il adhéra au Parti communiste en 1937. Au début de l’Occupation, il distribua la presse clandestine communiste et trouva un local pour stocker le papier et le matériel d’impression.
Arrêté le 3 septembre 1942, suite à une perquisition à son domicile, détenu au fort du Hâ, il a été fusillé comme otage en représailles à l’attentat du cinéma Rex.
Il était marié et père d’un enfant.
Il a été homologué interné résistant du Front national pour la libération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50638, notice FLEURAUX Gabriel, Fernand par Claude Pennetier, version mise en ligne le 10 juin 2009, dernière modification le 28 octobre 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen. – Henri Chassaing, Georges Durou, Hommage aux fusillés de la région bordelaise, 1941-1991. – Comité du souvenir des fusillés de Souge, Les 256 de Souge, op. cit.. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 225696 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément