GARMY Suzanne [née VILLARY Suzanne, Marguerite, Antoinette]

Par Anne-Marie Sohn

Née le 28 août 1898 à Foix (Ariège), morte le 17 décembre 1972 à Mesnil-Saint-Denis (Yvelines) ; institutrice ; syndicaliste de l’Ariège et de la Seine.

Suzanne Garmy était la fille de Jean Villary, cordonnier qui fut, avant 1914, secrétaire de la Fédération socialiste de l’Ariège puis, après 1920, secrétaire de la Fédération communiste. Formée à l’École normale de l’Ariège, elle en sortit en 1916 et enseigna jusqu’en 1959. Elle adhéra au syndicat de l’Ariège en 1920, au moins, date à laquelle elle était chargée des problèmes féminins et d’un secrétariat syndical. Elle assura le secrétariat du Groupe femmes fondé par elle en avril 1925 et exerça ces fonctions jusqu’en 1928 : le groupe comptait alors vingt-cinq adhérentes. Elle participa aux congrès des Groupes de femmes et aux commissions spécialisées. À plusieurs reprises, elle fut déléguée aux congrès fédéraux : 1926, 1931, 1932 et même à un congrès confédéral, celui de 1929. Elle assura le secrétariat syndical en 1930-1931 et de 1932 à 1934. Le 18 août 1923, elle avait épousé René Garmy à Foix ; ils n’eurent pas d’enfants.

Un temps membre du PC dans l’Ariège, Suzanne Garmy vint en région parisienne. Le 17 juin 1946, elle fut candidate suppléante du SNI au Conseil d’enseignement de l’enseignement du premier degré. Directrice de l’école de plein air de Montreuil-sous-Bois en 1946, elle signa dans L’Ecole libératrice du 6 octobre 1949 un article "Les écoles de plein air". Elle termina sa carrière comme directrice d’école à Paris dans le IIIe arrondissement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50650, notice GARMY Suzanne [née VILLARY Suzanne, Marguerite, Antoinette] par Anne-Marie Sohn, version mise en ligne le 10 juin 2009, dernière modification le 8 novembre 2016.

Par Anne-Marie Sohn

SOURCES : L’École Émancipée. — Bulletin des GFEL. — Legs Villary (IFHS). — Fonds Dommanget : dossier « Militants de la Fédération ». — Dossier de l’École normale. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément