FOURCADE Paul, Henri

Par Jean-Pierre Besse

Né le 15 février 1903 à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde), fusillé comme otage le 21 septembre 1942 au camp de Souge (commune de Martignas-sur-Jalle, Gironde) ; ouvrier ; militant communiste de Gironde.

Paul Fourcade travaillait à l’usine d’aviation SNCASO et était domicilié à Caudéran. Il fut arrêté le 20 juillet 1942 à la demande de la sûreté militaire qui était informée de l’existence dans l’entreprise d’une « cellule communiste exerçant une grande propagande contre l’armée d’occupation » et dont Fourcade était présenté comme « le caissier ».
Il a été fusillé le 21 septembre 1942.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50677, notice FOURCADE Paul, Henri par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 10 juin 2009, dernière modification le 28 octobre 2020.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCE : Henri Chassaing, Georges Durou, Hommage aux fusillés de la région bordelaise, 1941-1991. – Comité du souvenir des fusillés de Souge, Les 256 de Souge, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément