ABART Hippolyte, Joseph, dit Pitou

Né en février 1833 à Paris ; communard, officier de la Garde nationale.

Marié, père de deux enfants ; il avait été condamné à Paris, le 17 septembre 1850, à huit jours de prison pour vente d’écrits sans autorisation. Il fut, sous la Commune de Paris, capitaine d’habillement au 261e bataillon fédéré.
Exilé en Grande-Bretagne à partir de 1877, il y adhéra à la Société des réfugiés de la Commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50972, notice ABART Hippolyte, Joseph, dit Pitou, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 novembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/850. — Paul Martinez, Paris Communard refugees in Britain, 1871-1880, thèse, University of Sussex, 1981. — Note de Julien Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément