ACHARD Michel, Eugène (ou ACHART Eugène, Michel, Joseph)

Né vers 1856 ; apprenti passementier ; jeune communard.

Michel Achard habitait à Paris. Il fut arrêté le 21 mai 1871 et comparut devant le 4e conseil de guerre pour avoir servi la Commune de Paris ; il était alors âgé de quinze ans et demi. Il reconnut avoir tiré plus de trente coups de fusil. Achard ne savait ni lire ni écrire et n’avait pas fait sa première communion. Il n’avait plus que son père, et avait un frère détenu sur les pontons. Il fut rendu à sa famille qui le réclamait.
Voir d’autres jeunes communards : A. Bertin, E. Bouveret, Ch. Cagnoncle, Chevallier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50991, notice ACHARD Michel, Eugène (ou ACHART Eugène, Michel, Joseph), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 novembre 2022.

SOURCES : Gazette des Tribunaux, 24 septembre 1871. — Jean-Claude Farcy, La répression judiciaire de la Commune de Paris : des pontons à l’amnistie (1871-1880). — Note de R. Scherer.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément