ACOSTA Joseph [Commune de Paris]

Né le 30 janvier 1844 à Nomeny (Meurthe) ; célibataire, demeurant à Paris ; tailleur de pierre ; communard.

Garde au 212e bataillon durant le Siège et la Commune, Joseph Acosta était, le 1er mai 1871, au fort de Vanves, puis dans les tranchées, et fut fait prisonnier le 5.
Présenté comme un ouvrier laborieux, il fut néanmoins condamné, le 5 février 1872, par le 13e conseil de guerre de Saint-Cloud (Seine-et-Oise), pour port d’armes prohibées et résistance à la force publique, à cinq ans de prison et dix ans de surveillance de la police ; peine commuée, le 17 avril 1872, en deux ans de prison et deux ans de privation de ses droits. Incarcéré à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) le 25 janvier 1872, il fut transféré le 28 novembre 1872 à Landerneau (Finistère).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50998, notice ACOSTA Joseph [Commune de Paris], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/739. Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 1437. — Note de J.-Y. Mollier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément